Longues routes

En date du: 10 mars | par Sylvie Laroche

2

Nouvelle-Écosse-Cabot Trail


Nouvelle-Ecosse34.JPGDeuxième plus petite province du Canada, la Nouvelle-Écosse est une péninsule remplie d’histoire qu’il faut visiter. Vous roulerez une route à couper le souffle sur l’Île du Cap-Breton, visiterez une forteresse à Louisbourg, croiserez peut être le Bluenose II à Lunenburg, site du patrimoine mondial, visiterez des villages côtiers pleins de couleurs, verrez le phare le plus photographier du Canada à Peggy’s Cove, écouterez de la musique écossaise! Vous pourrez y également y découvrir la culture écossaise, britannique et française. Ceci n’est qu’un aperçu de ce que vous pouvez voir en Nouvelle-Écosse!

Vous êtes prêt? On y va!

 


ON AIME: (cliqué sur le nom pour plus d’information)
  • Nouvelle-Ecosse19.JPG La Cabot Trail: Bien entendu, c’est pour ELLE que les motards vont en Nouvelle-Écosse. Elle est là, sur l’Île du Cap-Breton, à vous attendre. Quelle superbe route. Quelques fois trop achalandée, quelques fois trop brumeuse. D’une longueur d’environ 300 km, prenez le temps de la rouler dans les deux sens pour l’apprécier d’avantage. Vous pourrez vous arrêter dans quelques petits villages au long de la route. Cette route est une des plus belles du Canada et a une renommée mondiale!

Toujours belle avec ses courbes et ses falaises à couper le souffle.

  • Les phares: Vous pourrez voir sur l’île, si vous en faite le tour complet, plus de 150 phares. Ces phares protèges les pêcheurs depuis des siècles. Le plus célèbre est celui de Peggy’s Cove que l’on peut voir dans tous les vidéos touristiques de promotion sur le Canada. Il est dont le phare le plus photographie du pays!
  • Lunenburg: Site du patrimoine mondial, Lunenburg vous ramènera au début des années 1700. Cette ville a longtemps été un port maritime et un site de construction navale. Aujourd’hui, plus aucun bateau n’y est construit. Par contre, depuis quelques années, en juillet, vous pouvez y voir un important festival de bateaux à voiles. Si vous aimez les bateaux à voiles d’époque en bois, vous devez absolument aller à ce festival. Lunenburg est aussi le port d’attache du Bluenose II. Une réplique du magnifique schooner que vous retrouvez sur les pièces de 10 cents canadien. Il n’y est pas à l’années longue mais vous risquez de le voir à ce port plus qu’ailleurs.
  • Nouvelle-Ecosse36.JPGPeggy’s Cove: Site touristique canadien par excellence, vous ne pouvez passer à côté de Peggy’s Cove. C’est de toute beauté! Vous aurez l’impression de vous retrouver dans un film. Le phare y a été construit en 1915 et est toujours en fonction. Mais le plus beau de Peggy’s Cove, c’est le petit village de pêcheur. Caché derrière le phare, ce petit village dans la baie est incroyable. Les toutes petites maisons de bois semblent flotter sur l’eau. Vous y retrouverez de petits cafés, des boutiques d’artisanat et restaurants. Ne manquez pas le granite sculpté par Willaim E. De Garthe représantant 32 pêcheurs, femmes et enfants enveloppés par les ailes d’un ange gardien. C’est aussi au large de Peggy’s Cove que le vol 111 de la Swissair s’est écrasé en 1998. Quand vous quittez le village vers l’ouest, vous pouvez vous arrêter au monument commémoratif le long de la route.
  • Nouvelle-Ecosse28.JPGForteresse de Louisbourg: À ne pas manquer! Cette forteresse est malheureusement une reconstitution puisque celle d’origine a été complètement détruite lors de guerre du milieu des années 1700. Malgré celà, cette forteresse vaut le coup d’être visité. Rendez vous de bonne heure pour la visite puisque vous y passerez la journée. Il y a de l’animation à toute heure. Les petites maisons sont habités par des comédiens qui jouent bien leur rôle. Prenez le temps de discuter avec eux. Ils en savent plus que leur texte original. Posez des questions, ils connaissent leur histoire et sont vraiment fiers de la partager avec les visiteurs. Il y un restaurant d’époque sur place et vous pourrez également acheter du pain. Le coût pour une entrée est de 17,60$ (2014).
  • Halifax: Capitale de la province de la Nouvelle-Écosse, il faut passer par Halifax pour apprécier la différence entre les petits villages et cette grande ville.

Nouvelle-Ecosse30.JPG


ON AIME MOINS:
  • Les routes au centre de la péninsule (102, 104, 101): Je vous le dis tout de suite c’est routes sont infernales! Elles sont à contresens presque tout le long et les gens roulent à toute vitesse. Ce sont des autoroutes à contresens, c’est fou! Alors, s’il pleut, vous vivrez l’enfer à rouler pendant des heures au milieu de rien du tout.
  • La vue: Nous avons presque tout rouler le tour de la Nouvelle-Écosse et la mer, vous ne la verrez que quand vous rencontrerez un petit village. Je ne sais pas pourquoi mais nous avons cru que nous pourrions voir la mer presque tout le long de notre voyage.
  • Nouvelle-Ecosse4.JPGCamping: Très difficile de trouver des campings. Bien entendu, comme au Québec, les campings poussent partout, nous avons cru que ce serait pareil. Détrompez-vous et planifiez bien vos arrêts sinon vous pourrez rouler pendant des heures sans jamais trouver le moindre endroit pour dormir. Même pas un petit motel rien! Ceci nous est arrivé à notre entrée de la péninsule, nous avons roulé sur la route 6 jusqu’au soir sans jamais voir de camping. Pourtant, au bureau touristique, on nous avait bien dit que nous pourrions nous arrêter dans un camping au long de cette route. Nous avons finalement trouvé un endroit au soleil couchant et c’était assez rocambolesque de se rendre à l’endroit qu’il leur restait de disponible. Nous étions quand même au bord de la mer mais mais mais….derrière nous, une pente avec des dizaines de motorisés ayant tous une magnifique vue plongeante sur notre tente. Vraiment intime.
  • La brume: Ha que oui, vous pouvez vous gâcher un voyage avec la brume de la Nouvelle-Écosse. Il vous faudra peut être patienter une journée ou deux de plus pour pouvoir faire la Cabot Trail sans brume. Très difficile de prendre de belles photos avec ce brouillard qui tarde à se lever.

 HÉBERGEMENT TESTÉ: (cliquer sur le nom pour plus d’information)

Voici seulement quelques petits endroits intéressants pour l’hébergement.

  • Nouvelle-Ecosse29.JPGHyclass Ocean Campground: À quelques kilomètres seulement de la Cabot Trail, ce petit camping est vraiment sympathique. Pas de grandes installations, juste ce dont vous aurez besoin. Ils ont également en location des petites cabines confortable. Le prix: 25$ pour une tente (2014).
  • Smugglers Cove, Lunenburg: Superbe chambre en plein centre du village mais vous paierez le prix pour y être! Prix pour 1 nuit: 125$ (2014).
  • Peck’s Housekeeping Cottage, Louisbourg: Ces petites cabines sont bien confortables, en fait, ce sont de petits cottages de 3 pièces. Vous serez très près de la Forteresse de Louisbourg. Prix pour une nuit: 95$ (2014).

TRUCS DE MOTARDS: (cliquer sur le nom pour plus d’information)
  • Alexander Keith’s Nova Scotia Brewery: Passez par la brasserie Alexander Keith à Halifax pour déguster une bonne bière!
  • Wharf Rat Rally: C’est quoi ça? C’est le rassemblement motos de la Nouvelle-Écosse. Ça se passe à Digby situé dans le nord ouest de la péninsule. Malheureusement, nous n’y sommes pas encore allé mais nous en avons tellement entendu parlé que nous vous transmettons l’info. Nous irons certainement cette année et pourrons ajouter nos impression à ce post en septembre prochain!
  • Nouvelle-Ecosse38.JPGCamping Lunenburg: Si vous voulez camper à Lunenburg, réservez votre camping d’avance sinon, vous n’aurez aucune place et devrez prendre un hôtel dispendieux de cette superbe ville!
  • Pêcheurs: Vous voulez voir des pêcheurs dans un joli petit village? Pensez à y aller avant 5h le matin ou en fin de journée sinon, vous ne verrez aucun pêcheur! Les pêcheurs, ils pêchent, alors ils ne restent pas au quai à vous attendre.
  • La température: Attention à la température. Si la pluie ou la brume vous tombe dessus, que vous soyez en juillet ou en août, vous pourrez être transis assez rapidement. Des vêtements chauds sont de rigueur pour la Nouvelle-Écosse!
  • Traversier vers le maine: Penez le traversier pour le Maine si vous avez le goût de remonter par les États Unis. Le voyage est assez long. Plus de 10hres. Vous pouvez prendre une chambre ou réserver un siège. Prix assez dispendieux: 188$/1 personne 1 moto.
  • La fête?: Si vous pensez faire la fête en Nouvelle-Écosse, prenez vous de bonne heure! Tradition anglaise oblige, tout ferme très tôt!

Nouvelle-Ecosse25.JPG

 


ANECDOTE:

Nouvelle-Ecosse22.JPGUn matin de Nouvelle-Écosse où nous en avions assez vu, nous avons décidé de revenir. Nous sommes donc partis de Lunenburg après un bon petit déjeuner et nous sommes remonté directement jusqu’à Québec pour un total de 1094 km. Ce qui n’était pas une première pour nous. Toutefois, nous avons traversé tellement de choses que je suis encore surprise que nous soyons arrivés en un morceau! Une partie de la route a été faite sous la pluie ce qui nous a considérablement ralentis puisque la route principale est un enfer à contresens comme mentionné précédemment. Nous avons également roulé sous un soleil de plomb avec un brouillard chaud et humide qui m’endormait sur ma moto. Une autre grande partie de route était en construction. Une route à détruire du Québec qui nous a emmerdé en pleine nuit et finalement, un couché de lune incroyable sur la Route 20.

Voici ce que j’ai écrit à notre retour:

Résumé d’une journée de malade en moto:
– Lunenburg, Nouvelle Écosse – Québec: 1094 km,
– temps: 14 heures d’affilées,
– heure d’arrivée: 1h15 du matin,
– heures sous la pluie: 2,
– heures à mourir de chaud et à s’endormir de chaleur: 5,
– cafés consommés: 8,
– arrêts: 5,
– constructions rencontrées: 5,
– camions rencontrés: ha mon dieu l’enfer! je ne pouvais pas compter! Ils m’aveuglaient trop!
– route magnifique: la 2 du NB,
– route la pire: la 185, naturellement quand on entre au Québec!,
– plus belle image en tête: couché de lune rose énorme sur l’autoroute 20!
– pire image en tête: la *&&$/&?)($/ »)(& de route 185 en face à face jusqu’à la 20!!
– fois que l’on a failli se faire tué: 0 (un record sur une route aussi longue),
– fois que j’ai allumée ma veste chauffante: 0 (la championne avait oublié le fil),
– fois que je me suis gratté le nez à cause des allergies: au moins un million de fois!,
– fois que je me suis dit….on est malades!: au moins un million de fois aussi!
.
Mais modit qu’on est en vie!!!!!!!
Nouvelle-Ecosse17.JPG

ROUTES À SUIVRE:
  • De Québec: 3210 km aller retour.
  • A-20: Que vous partiez de Québec ou d’ailleurs, prenez la route 20 jusqu’à la route 185.
  • R-185: Prenez cette route de qualité extrêmement médiocre (2012) et continuez jusqu’à la Route 2 au Nouveau-Brunswick.
    NOTE: Un lecteur nous signale que la Route 289 qui part de la A-20 et se rend jusqu’à la Route 2 au Nouveau-Brunswick est belle, sinueuse et a un bitume de qualité. Peut-être mieux de passer par cette route au lieu de la Route 185.
  • Route 2: Vraiment une belle route facile à rouler. Elle vous mènera directement à la Nouvelle Écosse!

CARTE:

 VOIR DANS GOOGLE MAP

PHOTOS:

 

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • cabot trail nouvelle écosse
  • cabot trail en moto
  • moto nouvelle ecosse
  • nouvelle écosse cabot trail en auto
  • nouvelle ecosse cabolt trail

Tags: , , , , , ,


Au sujet de l'auteur

Avec plus de 162 000 km au compteur, je suis une motarde folle des voyages! Mon bolide: Honda Shadow Spirit 750, 2005.
Rejoignez-moi sur mon profil Google+



2 Responses to Nouvelle-Écosse-Cabot Trail

  1. Aurélie says:

    J’ai fait la Cabot Trail et elle est magnifique cette route, Mais en moto, ça doit être plus sympa… 🙂
    Je découvre votre site et même si je ne suis pas motarde (Je flippais rien qu’à l’idée de monter sur un scooter en Asie… même si je l’ai fait sinon… j’aurai rien fait) et je trouve le concept vraiment chouette 🙂

    • Sylvie Laroche says:

      Merci Aurélie,

      En effet, la route à moto est toujours plus belle!
      J’irai également lire ton blogue avec intérêt.

      Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyez moi un courriel quand une réponse sera postée à ce commentaire.

Retour en haut de page ↑