Ouest

En date du: 1 août | par Sylvie Laroche

0

Ouest Américain – Jours 18-19-20 – 2577km


 Jour 18 – Wyoming, Nebraska – 975 km:

NEBRASKA3Nous quittons Rawlins dans le Wyoming pour nous rendre jusqu’à Lincoln, une petite ville du Nebraska. Aujourd’hui, une journée nuageuse et pas trop chaude! ENFIN! Serions-nous sortis de cette chaleur pour de bon? Nous roulons dans les plaines. Alors il n’y a rien à dire d’autre que champs champs champs, vent vent vent! Ma petite moto pogne bien le vent et je roule à 45 degré en tenant le guidon à une main. Nous sommes tellement habitués au vent que nous ne nous en rendons plus compte. Trois motocyclistes nous dépassent et nous voyons bien que les 3 motards se cachent derrière leurs vitres pour éviter le vent. Ils osent à peine lâcher le guidon pour nous saluer ehehehheh Le vent? Nous connaissons ça nous autres qui venons d’un pays de vent et de froid! Nous sommes bien à l’aise. Regardez moi la figure sur cette photo, on dirait que la peau va se détachée de mon visage!

La journée se passe vraiment bien et nous roulons très rapidement dans les plaines plates et vertes de blé d’inde. Rouler sur cette route fait le même effet que sur les grandes lignes droites de l’Arizona, tu entre comme en transe, dans une bulle. Il y a quand même beaucoup de camions comme partout sur la I-80. Il y a des champs d’éoliennes partout! Arrêt après 975 km à Lincoln. 975 km!!!!! Ça roule bien dans les plaines!

NEBRASKA2


Jour 19 – Iowa, Illinois – 827 km:

P1010704Nous quittons le Nebraska pour nous rendre à Joliet dans l’Illinois. Je me suis toujours demandé comment ils avaient décidé de délimiter les États. Facile, avec les couleurs! Chaque État est différent! La géographie change dans chaque État. Ici, dans l’Illinois, il y a encore des plaines mais cette fois, c’est vallonné. Il y a encore des champs d’éoliennes et le temps est à l’orage et très humide. Quand nous roulons, il ne fait pas trop chaud mais à l’arrêt, wow c’est tellement humide! Nous approchons de Chicago qui a battu tous les records de chaleur depuis quelques jours et des orages, cibole des orages de fous! Nous avons vu à la télé des gens qui marchaient dans les rues de Chicago avec de l’eau jusqu’à la taille! Nous sommes chanceux et ne traversons qu’un orage avant d’arriver à Joliet bien sèchent. Nous sommes toujours sur la I-80 qui passe sous le Lac Michigan, comme nous sommes à seulement 70 km de Chicago, nous sommes sur le transit de tout le trafic se rendant dans la grande ville. Des camions, des voitures, des VR et encore des camions, il n’y a que ça! Ça devient de plus en plus fatiguant. Les gens sont quand même très courtois ici avec les motards.

P1010703Maintenant, il ne reste plus que de l’autoroute de ville à faire avec plein de circulation. La route sera longue pour finir par se rendre au Canada. Let’s go, nous sommes enfin plus près du but. C’est moins décourageant lorsque nous regardons la carte. On en a fait du chemin!

Je n’ai pas vraiment pris beaucoup de photos puisque le paysage est le même partout! Voici de quoi ça avait l’air.

NEBRASKA1


Jour 20 – 775 km:

WYOMING2Nous quittons l’Illinois pour nous rendre en Pensylvanie. Nous avons une journée difficile avec une belle température et nous avons l’impression d’avancer mais avec toutes ces villes à traverser, nous sommes toujours au ralenti.

À un moment donné, un motard arrive en fou à côté de moi. Je le regarde, il me fait signe de me tasser…. heu pardon? Il en arrive un autre à la droite de Denis entre lui et une van. Il fait aussi signe à Denis de se tasser… heu pardon? Ils reviennent à notre gauche et nous font de grands signes. Là, nous apercevons leurs patchs, ce sont des Hells Angels! La première chose qui me passe par la tête c’est…. woyons donc, c’est quoi ça, deux tits clins qui se pensent bons avec leurs patchs et qui veulent faire les gros bras et nous arrêter au bord de la route?

Là, nous apercevons leurs patchs, ce sont des Hells Angels!

Et ben mon gars tu vas devoir nous jeter par terre parce que nous n’arrêterons pas. Denis me dira par la suite qu’il s’est dit la même chose. Nous les dépassons, nous nous regardons moi et Denis et juste en se regardant, nous avons pensé la même chose: Nous ne nous laisserons pas faire! Go, nous nous retournons vers eux: C’est quoi votre problème??? Vous voulez quoi? Moi je me dis que si ils sont comme nos Hells, ils ne prennent leurs motos que pour les parades ou les enterrements. Là, ils font les Evel Kenevel autour de nos motos cibole ils vont nous accrocher et nous jeter par terre! Ils conduisent comme des fous! En plus, ils ont des armes ici, nous sommes aux États Unis!

Heille, nous venons de nous tapper les États au complet, nous sommes quasiment rendus au Canada, je peux vous dire que la route elle ne vous appartient pas! Nous leur faisons toutes sortes de signes très intelligents pour savoir ce qu’ils veulent et eux continus à nous faire signe de nous tasser. Et là, nous comprenons! Il arrive dans la voie de gauche, un convoi de Hells Angels! Ils doivent être plus de 100, avec des patchs de partout à travers les États Unis! Nos tits comiques ne voulaient pas nous arrêter, ils nous faisaient signe de garder la droite parce que le convoi il passait à au moins 150km/h. Les Hells, ça ne ralentit pas sur un autoroute aux États ok! Mettons que ça nous soulage un peu. Nous rions finalement d’avoir pensé qu’ils nous voulaient quelque chose. Nous les reverrons ensuite dans deux haltes routières.

En tout cas, je peux vous dire que l’instinct de survie arrive assez vite quand tu te sens menacer! Hells Angels ou n’importe quoi, c’est certain que nous autres nous mourrions en nous défendant. Malheureusement, je n’ai pas pris de photo. On se demande pourquoi. Je ne crois pas qu’ils auraient aimé! En plus, je peux vous dire que quand t’arrête à une station service remplie de Hells, les gens se tassent et te laisse la place à la pompe! Nous en avons profiter! Aweye avec les Hells toi!

Quelle autoroute de merde la I-90. Vous ne voulez pas rouler là en moto.

À la fin de la journée, je suis vidée et Denis aussi. Nous n’avons pas pus rouler à notre goût avec toutes cette circulation. Quelle autoroute de merde la I-90. Vous ne voulez pas rouler là en moto. On se croirait au New Jersey près de New York! Nous nous arrêtons dans un Super 8 à North East, près d’Érié et ce sera tout pour aujourd’hui. Trop de circulation, les oreilles me bourdonnent, il faut s’arrêter pour être prudent.

WYOMING1Nous n’avons roulés que 775km ce qui n’est pas beaucoup. Comme nous approchons, nous décidons de relâcher un peu la pédale. Nous arriverons vendredi et ce sera parfait. Nous avalons une pizza dans un petit resto bar qui ferme à 9h. Cibole ça c’est fou chez les américains. On dirait qu’ils roulent les trottoirs à 21h! Difficile quand nous voulons rouler tard. Nous prenons une bière et relaxons un peu. Nous sommes soulager de voir que nous sommes si près du Québec. Rien ne peut plus arriver de grave sinon je te mets la moto dans une van et rapportez moi ça au Québec, je prends le train, l’avion, j’appelle au Canada pour qu’ils viennent me chercher, je m’en fou je suis à côté de chez moi et ça fait du bien!

Bien entendu, les photographies sur cette page sont celles prisent en début de journée…avant d’arriver dans l’enfer de la circulation! Trop dangereux de prendre des photos dans ces conditions difficiles. De toute façon, la vue sur ces photos est vraiment plus belle que la celle du reste de la journée!!

À demain pour la suite!

WYOMING


Voir tous les articles se rapportant à ce voyage!

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Tags: , , , ,


Au sujet de l'auteur

Avec plus de 162 000 km au compteur, je suis une motarde folle des voyages! Mon bolide: Honda Shadow Spirit 750, 2005. Rejoignez-moi sur mon profil Google+



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyez moi un courriel quand une réponse sera postée à ce commentaire.

Retour en haut de page ↑