Ouest

En date du: 9 août | par Sylvie Laroche

0

Ouest Américain – Jours 4-5- 1520 km – Kansas-Denver


Jours 4 – 620 km

600 quelques kilomètres et de l’essence qui coule…

ouest_americain_jour4dPas fort pas fort… une journée très très difficile. Il fait tellement chaud qu’il faut arrêter tout le temps pour se réhydrater. C’est pas des farce, nous tremblons quand nous débarquons de nos motos. C’est MALADE!!! La route n’est pas si pire sauf le maudit ciment… j’ai encore les doigts engourdis à 10h le soir! Deux voies faciles à rouler. Enfin, le paysage change. Nous voyons des pâturages à perte de vue. Je ne sais pas pourquoi mais ça me donne mal au coeur ces grands étendus. Nous avons vu du bétail se baigner c’est pas des farces! Avez-vous déjà vu ça vous autres une vache qui nage… heille faut-tu qu’il fasse chaud pas à peu près! J’irais bien me baigner avec elles ehehehhe La route est droite droite droite! C’est pas croyable!

À part les vaches dans les lacs(!), il n’y a pas d’animaux nulle part sauf morts sur le bord de la route, sûrement morts de chaleur! Ils n’ont même pas le temps de traverser la rue, ils meurent de chaleur!!!

Pas une modite mouche, pas un oiseau rien! Rien de vivant à part nous autres qui cuisons sur nos bolides. Nous avons traversé les champs d’éoliennes du Kansas aujourd’hui. Pas besoin de vous dire qu’il ventait en masse parce qu’elles tournaient dans le piton. Mettez vous la face devant le four à broil et restez là pendant 12 heures… c’est à ça que ressemble nos journées. Pour ne pas perdre connaissance, nous nous vidons des bouteilles d’eau dessus avant de repartir sur la route à chaque arrêt aux 100 km. Même Denis est surpris de voir comment il a de la difficulté à supporter cette chaleur. Les gens dans les McDonalds ont peur quand ils nous voient arriver. Nous tremblons de tous nos membres et on se sauce presque dans le lavabo pour se remettre de cette foutue chaleur! Mais un McDo, quel endroit frais pour prendre du sucre à boire!! PARFAIT!

Denis à encore des problèmes avec sa moto. Il faut trouver un dealer et vite. Nous avons roulé seulement 600 quelques kilomètres pour pouvoir voir où trouver un dealer Yamaha dans le Kansas. Nous nous sommes arrêté à Russel. Il est trop tard pour essayer de se rendre à Denver. Nous prenons une chambre avec piscine pour se remettre de notre journée de malade. Après une baignade, une bouffe au resto, nous voici sur Internet à la recherche d’un concessionnaire Yamaha. Le plus près est derrière nous!!!! NOOOOON!!!!! À 100km derrière!!! Sinon, il faut se rendre à 500 km plus loin. Nous ne sommes pas certain que la moto va tenir. À chaque arrêt, elle pisse l’essence. Alors demain, retour en arrière, pas le choix! Rien qu’à penser qu’on aura un 200km de chaleur de plus à faire je capote!!!!!

La suite de l’aventure demain!


Commentaire:

Brindille12 juillet 2011 03:09
C’est trop cool de te lire! Tu m’as bien fait rire avec ce billet… Trop drôle même si au fond, c’est pas drôle pantoute d’avoir des problèmes de moto et d’avoir aussi chaud! Bon « retour en arrière » aujourd’hui pour pouvoir mieux avancer par la suite! Continue de nous raconter votre périple. J’adore te lire!!!


Jour 5 – 900 km

Enfin un répis de chaleur et d’essence qui coule…. au moins jusqu’à la fin de la journée!

ouest_americain_jour6Nous voici repartis vers Salina, à 100km de l’endroit où nous avons pris un hôtel. Tout va pour le mieux pour s’y rendre. Il n’y a que deux petits débutants chez le concessionnaire. Le jeune mécanicien enlève le carburateur et nettoie tout ça et dit que finalement, il y a un tit bidule dans le carburateur qui était bloqué et que c’est réparé… Il en a profité pour changer les 4 bougies. Ça a pris environs 45 minutes. Tout ça pour la modique somme de 0$!! Incroyable hein. Je me suis dis: t’es mieux de pas venir tomber en panne au Canada toi parce que tu vas trouver que ça coûte cher!!! Denis lui a donné un tip pour le remercier et nous voilà repartis. Nous ne sommes quand même pas certain que tout soit réparé. Nous verrons bien!

Il fait moins chaud aujourd’hui. Moins humide un peu. Mettons 5 degrés de moins que hier. Naturellement, il y a un bon vent du sud ouest qu’on reçoit en pleine figure. C’est encore plus chaud… Finalement, à 14h, nous sortons de ce maudit nuage d’humidité! Je savais bien que ce n’était pas normal. Tout le monde m’avait dit que ce serait de la chaleur sèche. Pourtant, c’était tellement humide que j’avais de la difficulté à respirer! Il y a même une femme qui m’a demander si ça allait, si elle pouvait m’aider dans les toilettes d’un McDo quand elle m’a vue me saucer la tête au complet dans le lavabo ehehehhe Toute cette humidité, c’était un espèce de gros monstre au milieu des États-Unis qui tournait sur lui même et qui remontait l’air du sud. Ils ont battus des records de chaleur, juste comme nous passions par là. J’ai tellement détesté ça que je me disais que j’allais revenir par le Canada à me geler au lieu de revenir par le même chemin. Nous avons tellement perdu de temps avec cette chaleur! En tout cas, à partir de 14h aujourd’hui, nous avons roulé en sivouplaît et au frais! Ça rentrait les kilomètres! Nous avons roulé 900km malgré notre retour en arrière et nous aurions continué si l’heure et l’orage ne nous avait pas rattrapés.

ouest_americain_jour5a30 km avant d’arriver à Denver, nous avons une vue magnifique sur des orages gigantesques au dessus des pâturages, je n’avais jamais vus ça! Nous sommes entrés dans Denver avec un orage magnifique en pleine heure de pointe! Pas moyen de prendre une photo avec cet orage. L’autoroute ressemble au Métropolitain à Montréal. Vraiment beaucoup de voitures, il faut garder son calme sous la pluie, garder le focus sur la route, laisser les gens nous dépasser sans regarder derrière, Denis s’en occupe. Moi, j’ouvre la route, il faut rester d’un calme incroyable même en plein déluge.

Denver…. WOW!!!!! Impressionnant! Une grosse ville avec, en arrière plan, des montagnes tellement à pic qu’il y a de la neige au sommet en plein mois de juillet! Ce sont les  montagnes Rocheuses! 

Nous traversons un tunnel sous la montagne et une route qui serpente au travers des montagnes. Ça sent le sapin partout! C’est fou! C’est difficile à expliquer les montagnes, ce n’est pas vraiment des montagnes comme chez nous. Nous prenons un hôtel au travers de ces montagnes à Georgestown juste à la sortie de Denver. C’est dans une petite vallée, c’est tellement beau! Ici il fait pas mal moins chaud, nous sommes mouillés et gelés, ce qui fait changement d’hier! L’hôtel sera encore un Super 8 ce soir, tout cute, tout en bois!

ouest_americain_jour5bNous garons les motos devant la porte de la chambre et quoi?? La moto de Denis coule l’essence encore!!!!!!!!!!! Hé oui! Nous déciderons demain ce que nous ferons. Il n’y a rien d’ouvert ici, rien de rien. Denis me cuisine des pâtes à la sauce Ragû en bocal avec une petite bière. La suite demain!

Il ne reste plus que 500km avant d’arriver à Moab! ENFIN!!!


Voir tous les articles se rapportant à ce voyage.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Tags: , ,


Au sujet de l'auteur

Avec plus de 162 000 km au compteur, je suis une motarde folle des voyages! Mon bolide: Honda Shadow Spirit 750, 2005. Rejoignez-moi sur mon profil Google+



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyez moi un courriel quand une réponse sera postée à ce commentaire.

Retour en haut de page ↑